Immédiatement au contenu

Balades 13-14-15/15 À vélo de la France via le Luxembourg jusqu'à la ligne d'arrivée en Belgique. (S1:E10)

Le mercredi 4 août, le moment était venu. A l'arrivée de mon 15ème et dernier trajet à Buggenhout, j'ai été agréablement surpris par la famille et les amis. Rentrer de la sorte après 18 jours et 2831 kilomètres à vélo m'a énormément ému. J'ai reçu des messages de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux Cycling Adventure 15 qui m'ont énormément soutenu. Je n'aurais peut-être pas pu le faire sans tout ce soutien. Merci beaucoup pour ça.

Cycling Adventure 15 (CA15) est mon chemin de croissance personnelle avec lequel je veux inspirer les gens à développer leur propre chemin de croissance personnelle dans ce monde en évolution rapide.

Après tant de jours sur la route seul, j'ai réalisé plus que jamais à quel point ma famille et mes amis sont précieux pour moi. Ils sont ce qu'il y a de plus précieux pour moi. Cette pensée et ce sentiment ont été réaffirmés lors de ma dernière sortie en S1. C'est devenu un à ne jamais oublier.

Avec mon bon ami Sven et sa petite amie Nele, nous sommes partis après un copieux petit-déjeuner au B&B Maison Jules à Saint-Ode. Je ne pensais pas être en si bonne forme physique après une série de sorties très dures.

Sur le chemin, j'ai été soudainement surpris par une voiture avec quelques hommes à l'intérieur qui criaient fort. Et puis j'ai vu que c'était mes bons amis Kris, Jurgen et Ward. Ils s'arrêtèrent un peu plus sur le côté et s'arrangeèrent pour s'approvisionner. Je ne m'attendais pas du tout à ça. Quelle surprise. Cela m'a rendu ému de les revoir comme ça.

Parce que j'étais en forme et que j'avais envie de rouler un peu plus vite le dernier jour, notre vitesse moyenne à un moment donné était de 29 km/h. Apparemment, Sven et le front intérieur n'avaient pas compté là-dessus. Nous serions à la maison trop tôt de cette façon. Et la surprise chez moi serait compromise. Sur quoi Sven et Nele ont sorti la boîte à trucs pour perdre du temps afin que nous n'arrivions pas avant 17 heures. Les mollets de Nele lui faisaient mal, Sven s'était cogné la jambe contre quelque chose. S'arrêter plusieurs fois pour un arrêt sanitaire, envie de crêpes et de glaces et vous l'appelez. Je ne savais pas que Sven et Nele pouvaient jouer aussi bien.

Mais leur plan a fonctionné et juste après 17 heures, nous sommes arrivés à Buggenhout où la famille et de nombreux amis m'attendaient. Ils avaient spécialement fait une bannière. Après avoir salué tout le monde, la fête a commencé dans notre jardin. J'étais content que mon ami Karmeliet soit là.

Ce fut une super journée que je n'oublierai jamais. Merci beaucoup à tous pour cela.

Lors de l'étape 13, j'ai parcouru de belles pistes cyclables à travers les Vosges en direction de Moussey. Un véritable paradis du cyclisme pour les amateurs de cyclisme.

A Moussey j'ai passé la nuit dans une belle chambre d'hôtes. Le seul snack-bar de la région était à 4 kilomètres. C'est pourquoi j'ai décidé de passer par ce snack-bar après le trajet pour manger en premier. Manger juste après le trajet s'est avéré être une mauvaise idée. Je suis devenu soudainement malade. Mais les gens sympathiques du snack-bar m'ont proposé d'emballer la nourriture pour que je puisse réessayer le soir. Je leur ai expliqué le concept CA15 et où j'avais commencé avec le vélo le 18 juillet. Par enthousiasme et pour m'encourager, ils m'ont offert le repas gratuitement. Merci pour ce beau cadeau !

Je me souviendrai de l'étape 14 principalement à cause du mauvais temps. Du matin au soir, la pluie tombait à torrents du ciel. À ce moment-là, il n'y a qu'une seule option et c'est de continuer à faire du vélo pour ne pas avoir froid. Je n'avais certainement pas les pieds chauffés à ce moment-là.


Après 2831 kilomètres avec 32779 altimètres j'ai terminé mon S1. C'était une expérience fantastique que j'avais espérée. J'ai rencontré beaucoup de gens et j'ai beaucoup réfléchi. Ce que j'ai remarqué, c'est que j'avais beaucoup d'énergie. Faire de l'exercice dans un air sain, manger sainement, ne pas boire d'alcool et ne pas lire les e-mails, les réseaux sociaux ou les actualités ont eu un effet très positif sur moi.

Cette première saison a été une saison test pour moi. Et le test a été plus que réussi. Il y aura certainement une deuxième saison. Je partirai l'été prochain pour encore 2700 kilomètres en direction de la Norvège. Plus de détails à suivre.

Quelques chiffres de l'étape 13 (Besançon à Moussey) :

  • Température maximale : 36°C
  • Température moyenne : 17°C
  • 221 km au total
  • 2246 mètres de dénivelé
  • 171 puissance moyenne
  • 94 fréquence cardiaque moyenne
  • Vitesse moyenne de 22,2 km / h
  • Vitesse maximale de 65 km / h
  • 9h58 à vélo
  • 12h25 en route
  • Brûlé 6903 Cal

Quelques chiffres de l'étape 14 (Moussey à Saint-Ode) :

  • Température maximale : 21°C
  • Température moyenne : 14°C
  • 223 km au total
  • 2460 mètres de dénivelé
  • 185 puissance moyenne
  • 95 fréquence cardiaque moyenne
  • Vitesse moyenne de 21,8 km / h
  • Vitesse maximale de 52,5 km / h
  • 10h13 à vélo
  • 11h14 en route
  • Brûlé 7726 Cal

Quelques chiffres de l'étape 15 (Saint-Ode à Buggenhout) :

  • Température maximale : 27°C
  • Température moyenne : 18°C
  • 196 km au total
  • 1761 mètres de dénivelé
  • 250 puissance moyenne
  • 120 fréquence cardiaque moyenne
  • Vitesse moyenne de 28,5 km / h
  • Vitesse maximale de 60 km / h
  • 6h51 à vélo
  • 9h09 en route
  • Brûlé 6815 Cal
    Martin Verreydt
    8 août 2021
    6: 03pm

    Belle performance, Bart ! Beaucoup de respect pour ce projet.

Laisser un commentaire

NL/UK/FR/ES